cabinet de chasseurs de têtes
québec  |  ontario  |  alberta
BCRH - Erreur 404

Nouvelles

Voici nos nouvelles

Médias sociaux, journaux,organismes gouvernementaux, offres électroniques de différents sites d’emplois spécialisés sont tous des moyens disponibles pour médiatiser et publiciser vos offres d’emplois.

Mais qu’en est-il des résultats? On doit savoir que tous ces moyens de publiciser vos offres ne toucheront qu’environs 25% de la population active.

Le fait est que l’on ne regarde généralement pas les offres d’emplois si nous ne sommes pas à l’écoute de nouvelles opportunités d’emplois. Ce sont les mêmes raisons pour lesquelles les consommateurs qui n’ont pas besoin de meubles ne regarderont pas les dépliants publicitaires de commerçants offrant ces produits.

C’est le manque d’intérêts qui justifie cette inaction. Il existe donc deux groupes, l’un portant un intérêt aux différentes offres d’emplois (actifs) et l’autre qui ne s’en soucie pas (passifs).

Ainsi, comme employeur, on se trouve privé de moyens de joindreprès de 75% des candidats dits passifs. Or les compétences, l’expérience, les connaissances que vous recherchez dans le profil des candidats que vous souhaitez recruter se retrouvent majoritairement chez les candidats passifs.

Plusieurs moyens peuvent être envisagés pour cibler cette main d’œuvre passive. Le bouche à oreille en est un, toujours efficace. Des publicités portant sur des multiples avantages que votre entreprise offre et qui, sont inexistantes chez vos compétiteurs ou les entreprises de votre secteur en est un autre.

Votre visibilité sur différents médias ne traitant pas d’offres d’emplois et tout autre moyen envisageable, comme par exemples : bannières, bonis offerts aux employés référant des candidats qualifiés, etc., en sont d’autres.

Vous pouvez également utiliser l’approche directe qu’est la sollicitation par ciblage du groupe de candidats que vous souhaitez joindre à votre équipe. Les firmes de recrutement comme BC Ressources humaines (bcrh.ca) sont particulièrement qualifiées et équipées pour solliciter directement cette main-d’œuvre passive avec succès. On appelle communément cette approche le « Headhunting » ou encore la « Chasse de tête ».

L’exercice consiste à prendre contacts avec des candidats ciblés et leur offrir un poste alors qu’ils n’étaient pas nécessairement à l’écoute d’opportunités d’emplois. Ces derniers auront donc la possibilité d’analyser l’offre en fonction des conditions et des possibilités de progression offertes et ce, en corrélation avec leur qualité de vie souhaitée et leurs aspirations professionnelles.

Le succès des entreprises repose sur la qualité de son personnel, et ces dernières doivent mettre en œuvre tout mécanisme de recrutement jugé utile pour parvenir à cet objectif.

Pour de plus amples informations sur cet article consultez notre site internet à BCRH.ca

Consultez la chronique publiée sur LinkedIn  

Visitez BC Ressources humaines sur Facebook!
Visitez BC Ressources humaines sur LinkedIn!

Nouveaux postes disponibles

Superviseur des opérations


Acheteur principal Région Drummondville


Business Developer/Recruiter for Toronto and Calgary – Work from Home


Charge de projets genie civil


Chef de production agro-alimentaire region Monteregie